Nombre de mots ? Expertise spécialisée ? Tête du client ??? Les tarifs de traduction sont parfois déconcertants et il est difficile de s’y retrouver.
Découvrez ici comment le prix d’une traduction est (ou devrait être !) déterminé. En particulier, en traduction juridique, quel est le prix d’une traduction assermentée et comment est-il fixé ?

Quel est le juste prix d’une traduction assermentée ?

Une traduction assermentée est une traduction reconnue devant les tribunaux et administrations en France et à l’étranger (légalisation auprès du Ministère des Affaires étrangères, ministère de la Justice, Cour d’Appel, Chambre de Commerce…). Or, seul un traducteur assermenté auprès d’une Cour d’appel est habilité à réaliser une traduction certifiée originale ayant ainsi valeur officielle.

Un traducteur, fort d’une spécialité juridique, peut proposer des traductions juridiques de qualité (sites Internet d’avocats ou de notaires, documents juridiques divers) mais celles-ci ne peuvent avoir de valeur légale que si elles bénéficient du sceau officiel d’un traducteur expert auprès de la Cour d’appel (assermenté), certifiant la conformité de la traduction avec le document d’origine.
Ainsi, le prix d’une traduction assermentée est défini à partir de plusieurs éléments :

  • Le volume source du document à traduire,
  • Le type de document à traduire (contrat, actes d’état civil divers, casier judiciaire, procès-verbal…),
  • La paire de langues (français vers anglais, arabe vers français, italien vers français…),
  • La complexité technique du document,
  • Le délai de réalisation de la mission de traduction.

Faire appel à des agences de traduction spécialisées en traduction assermentée permet souvent de :

  • bénéficier de traductions assermentées fiables,
  • et de traductions certifiées au meilleur prix.

Rompues à l’exercice et dotées d’une équipe de traducteurs experts assermentés (traducteurs agréés), ces agences peuvent proposer des tarifs allant de 33 € à 55 € selon les paires de langues pour la traduction assermentée d’actes d’état civil ou documents officiels d’usage :

  • traduction d’acte de naissance, d’acte de mariage, traduction de procès-verbal, casier judiciaire, traduction de passeport ou de permis de conduire…
  • mais aussi : relevé de notes, traduction de diplôme, traduction de demande d’adoption, traduction d’avis d’imposition, traduction de relevés de factures énergies ou télécoms…

Pour les document officiels plus complexes, le tarif est défini à la page selon la paire de langues demandée (ex. : traduction de jugement de divorce).

Pour vos projets de traduction juridique, en particulier, traduction assermentée, demandez toujours un devis préalable et les conditions détaillées de la prestation proposée. Et pour éviter des déconvenues, vérifiez l’agrément du traducteur certifié !

Retrouvez la liste des traducteurs assermentés sur le site internet de la Cour de cassation (voir les traducteurs inscrits sur la liste d’experts de la cour d’appel).

!! En cette période de fin d'année, utilisez notre coupon de réduction SURPRISE au moment de votre commande...Avec tous nos voeux !! Ignorer