L’enjeu est de taille : offrir à tous la capacité d’échanger avec toute la planète en totale autonomie. Entre rêve et réalité technologique, où en sont les traducteurs électroniques de poche ? Que permettent-ils vraiment ? Comment choisir celui qui répond le mieux à vos besoins ? Voici un (petit) tour du monde des traducteurs de poche !

 

Le traducteur électronique multilingue

Véritables assistants personnels positionnés comme des outils pédagogiques grâce à leurs fonctionnalités variées, les traducteurs électroniques se caractérisent souvent par la gestion de nombreuses langues.

C’est notamment le cas des traducteurs vocaux Vasco, tel Vasco Traveler qui traduit 29 langues. Global Translator (Franklin) offre quant à lui 12 langues avec une vraie richesse de traduction. Bonus : il propose une lecture des mots pour les langues asiatiques et le russe.

Traducteur électronique bidirectionnel multilingue, ECTACO iTRAVL ntl, doté d’un écran tactile, possède également de nombreuses fonctions d’apprentissage des langues.

 

Le dictionnaire électronique

Souvent bilingue, voire trilingue, le dictionnaire électronique se veut “traducteur expert” et compagnon pédagogique dans l’apprentissage des langues :

  • définitions de mots,
  • cours de grammaire et de conjugaison,
  • exercices pratiques de différents niveaux…

Parmi les dictionnaires électroniques les plus plébiscités, on trouve notamment :

  • le Harrap’s Shorter (traduction anglais français) doté d’une base de données de près de 300 000 mots et expressions, ce dictionnaire peut réaliser plus de 2 millions de traductions. Il intègre également un guide de grammaire et de conjugaison anglaise ainsi que des exercices de prononciation issus du Toefl Test. Il permet même de créer son propre répertoire de mots ou phrases nouvelles, pour mieux les retenir.
  • le Robert & Collins qui propose plus de 180 000 traductions de mots, 150 phrases par langue, organisées par catégorie (hôtel, voyage, restaurant, affaires…) et des fonctions pédagogiques avancées. Petit plus, il indique la phonétique des mots à traduire.

 

La nouveauté : les traducteurs nomades instantanés

SIGMO qui annonce traduire 25 langues ou encore Ili, pour son traducteur électronique vocal miniature, pour lequel l’éditeur Logbar s’est vue récompensée du prix de l’innovation au CES (salon de la high-tech) de Las Vegas en 2016. Accrochée autour du cou, cette petite télécommande permet de converser en deux langues différentes en temps réel !

 

Ili, un traducteur qui fonctionne hors-ligne ?

Beaucoup de solutions de traduction instantanée reposent sur le fait que les appareils sont connectés à leurs gigantesques bases de données. Le problème, c’est qu’ils ne fonctionnent qu’en présence d’une connexion internet.

Pour les plus voyageurs, qui s’aventurent parfois dans des coins reculés de notre Monde, il est parfois compliqué de disposer d’une bonne connexion, ou même de réseau tout court…

C’est pourquoi Takuro Yoshida a imaginé « Ili », un traducteur instantané qui pourrait changer notre façon de voyager. Désigné comme le traducteur hors ligne le plus rapide du monde par 30 000 voyageurs,

Sous la forme d’une petite télécommande, Ili est très léger et se porte facilement autour du cou. Un design minimaliste qui séduit, seulement trois boutons, mais une puissance de traduction assez impressionnante.

Principalement destiné aux voyageurs, ce traducteur ne s’embête pas avec du vocabulaire trop compliqué (pas de jargon médical par exemple) et permet de traduire l’espagnol, l’anglais, le chinois et le japonais.

Sa particularité ? Il ne fonctionne que dans un sens de traduction, c’est-à-dire qu’il ne traduit que d’une langue à l’autre à la fois.

 

L’innovation “Pilot” de Waverly Labs

La start-up new-yorkaise Waverly Labs a surfé sur la vague de l’intelligence artificielle et des besoins en traductions pour innover.

Pilot, son oreillette sans fil, est capable de traduire 15 langues et environ 50 dialectes.

En connectant ses oreillettes par Bluetooth à un smartphone qui sert de micro, toute la conversation est envoyée directement à leur cloud qui se charge de traduire en temps réel ce qu’il reçoit comme phrases. Le résultat est ensuite renvoyé dans l’oreillette aux deux interlocuteurs.

Cependant, le délai de latence est encore un petit peu long, mais l’entreprise travaille sûrement déjà pour améliorer la fluidité de sa solution de traduction intelligente.

La cible principale de ce produit est l’environnement professionnel. Récompensée d’un CES Innovation Award, Waverly Labs a déjà vendu 35 000 Pilot à travers le monde.

 

Comment bien choisir votre traducteur de poche ?

Pour bien choisir son appareil de traduction électronique, voici les questions clés à se poser :

Pour quel usage ?

Vous recherchez :

  • un assistant de voyage (itravl par exemple) à titre de loisirs : voyez l’aspect pratique de l’appareil pour ne pas trop vous encombrer. Si la région dans laquelle vous vous rendez ne vous permet pas de profiter d’un accès à internet permanent, préférez un appareil disposant d’un mode hors connexion.
  • un traducteur de poche pratique pour vos voyages d’affaires : privilégiez les modules avec reconnaissance vocale et les traducteurs dédiés au langage des affaires. Ce serait dommage de mettre un malaise en pleine réunion pro juste parce que vous n’avez choisi le bon matériel…
  • un assistant de traduction pour vous soutenir dans l’apprentissage des langues : optez par exemple pour un dictionnaire électronique français-anglais. Il permet de trouver directement le mot et la bonne prononciation. Cependant, il est clair que vous ne pourrez pas apprendre 100 % d’une langue simplement avec ça. Un professeur compétent vous facilitera la tâche. Le dictionnaire électronique n’est qu’un outil de support !

À noter

Pour les traductions écrites à vocation professionnelle, préférez les services d’une agence de traduction. traduction juridique, traduction assermentée , traduction financière, technique ou encore scientifique… attention ! Les enjeux méritent l’expertise humaine de traducteurs de métier.

Choix des langues

Vous voyagez beaucoup ? Un traducteur électronique multilingue peut être pertinent (langues européennes, par exemple portugais, anglais, italien, espagnol, allemand…).

Vous vous apprêtez à effectuer un voyage ou vous aimez retourner régulièrement dans un pays d’Europe ? Choisissez la paire de langue qui convient (français allemand par exemple). Certains traducteurs spécialisés sur deux langues sont peut-être plus abordables financièrement.

Vous souhaitez pouvoir enrichir les langues proposées ? Optez pour un traducteur multilingue avec connexion Internet capable d’enrichir ses versions. Ainsi, vous pourrez mettre à jour votre appareil et profiter d’une base de données fournie avec de nouvelles langues disponibles à la traduction.

Richesse du vocabulaire

Que votre traducteur électronique de poche propose plein de langues peut être une bonne chose, mais la richesse de son vocabulaire peut être essentielle. Vérifiez donc les aptitudes des appareils avant d’arrêter votre choix.

Autre point important à prendre en compte : Votre traducteur ou dictionnaire électronique doit contenir des expressions traductibles. Certaines phrases n’ont pas vraiment de sens ou ne sont pas employées à l’écrit (langage formel) mais peuvent très bien être utilisées à l’oral dans tel ou tel pays.

Qualité des traductions

Les traductions sont-elles de qualité ? Regardez les thésaurus des traducteurs électroniques, ils sont souvent garants de traductions assez précises pour des locuteurs natifs.

Votre traducteur de poche est-il capable d’enrichir la qualité de ses traductions ? En effet, grâce à une connexion Internet, certains appareils se connectent à des bases de données pour offrir des traductions sans cesse plus pertinentes.

Que vous soyez homme/femme d’affaires ou touriste en séjour dans un pays étranger, facilitez vos échanges à l’étranger et vivez une expérience agréable avec le traducteur de voyage portable qui vous correspond le mieux : traduction instantanée parfaite pour converser, précision et richesse du vocabulaire pour vous assister, accompagnement dans vos voyages professionnels à l’étranger…

Ergonomie et expérience utilisateur

Il y a deux principaux types de traducteurs électroniques : ceux qui ont des boutons et parfois un écran, et ceux qui ressemblent à des smartphones, ils ne sont donc pas dotés de boutons.

Si possible, testez les deux avant d’en acheter un. Le choix est assez personnel, c’est en fonction de ce que vous préférez !

Vous avez besoin d’un traducteur compact ? Préférez donc un outil sans écran.

 

Que valent les applications mobiles ?

Certaines applis sont capables de rivaliser avec des traducteurs bas de gamme, mais ne font certainement pas aussi bien le travail que les traducteurs plus élaborés.

La différence réside dans le fait que les traducteurs vocaux de bonne qualité sont fabriqués par des sociétés spécialisées, qui mettent à jour en permanence leur système de traduction. Les bases de données sont en général plus riches et permettent donc une meilleure traduction.

Si ces applications mobiles sont gratuites, vous verrez assez rapidement les limites de leur capacité.

L’intelligence artificielle va continuer de faire progresser les start-ups du développement d’applications, donc restez à l’écoute des nouveautés, et peut-être qu’un jour nos téléphones seront aussi performants qu’un traducteur destiné aux professionnels.

 

Quel prix pour un traducteur de poche ?

Ces outils demandent un effort important de la part des développeurs et des fabricants. Les bases de données et les logiciels sont très régulièrement mis à jour et optimisés pour proposer une traduction de qualité.

Vous n’achetez pas seulement le petit appareil, mais tout le service autour !

En dessous de 180 €, vous trouverez rarement un traducteur électronique compétent. Un produit correct coûte aux alentours 250 € chez une bonne marque.

Les prix peuvent très vite monter selon le nombre de fonctionnalités et la puissance désirée, allant jusqu’à 1500 € pour certains produits.

Les traducteurs électroniques n’ont pas fini de s’enrichir et d’améliorer leurs performances. Attention toutefois à ne pas les confondre avec des traducteurs professionnels qui, par leur culture, leur vision globale et la compréhension des enjeux d’un document à traduire offrent un rendu aux subtilités inégalées.

Pour répondre à notre question initiale, les traducteurs électroniques ne sont donc pas des arnaques dans la majorité des cas… Pour ne pas vous tromper, optez pour une marque qui a fait ses preuves – en consultant par exemple les avis d’autres consommateurs – et ciblez le type d’appareil en fonction de VOS besoins.

%d blogueurs aiment cette page :