Comment apprendre une nouvelle langue de manière efficace ? Si de nombreuses méthodes promettent de parler couramment en quelques semaines seulement, il faut en général plus de temps pour maitriser correctement une langue. Pour y arriver, il faut s’armer de patience, trouver une bonne source de motivation et s’immerger dans la langue. Il est primordial de travailler de manière régulière, avec différents supports et de prendre son temps. Pensez à prendre des notes et surtout, n’ayez pas peur des fautes !

5 piliers pour apprendre une langue étrangère :

  • Trouver sa motivation, et la maintenir tout au long de l’apprentissage
  • S’immerger dans la langue, que ce soit dans le pays ou en discutant avec des natifs
  • Travailler régulièrement, avec de bons supports
  • Prendre son temps, en commençant par le plus utile
  • Prendre des notes

 

Trouvez votre motivation, et maintenez-la !

Vous souhaitez apprendre une langue, c’est bien ! Mais pourquoi ? Savoir d’où vient l’envie de son apprentissage, que ce soit pour voyager, pour le travail ou pour toute autre raison permet de mieux apprendre, et surtout, de rester motiver tout au long de l’apprentissage. Vous partez 3 mois en Ecosse et souhaitez parler correctement avant d’y aller ? Vous voulez regarder vos films et séries préférés en VO sans avoir besoin de lire les sous-titres ? Super ! Gardez cette motivation en tête, elle aidera à avoir une régularité dans le travail.

Autre point essentiel :amusez-vous en apprenant. Vous verrez, vous retiendrez d’autant mieux si vous appréciez ce que vous faites. Parfois, apprendre à plusieurs peut booster et donner envie de se dépasser. Trouvez une personne qui aimerait apprendre la même langue que vous et travaillez ensemble.

Attention : on peut parfois avoir envie de commencer plusieurs nouvelles langues de front. Concentrez-vous sur une à la fois, pour éviter toute confusion et rester efficace.

 

Plongez en immersion (quasi) totale

L’idéal, c’est bien sûr de pouvoir partir dans un pays dont la langue principale est celle que vous souhaitez apprendre. Commerce, Management du sport , Tourisme… Faites vos études à l’étranger !

Pour aller plus loin : Découvrez les atouts des échanges avec les universités anglophones

Quoi de mieux que d’être en Russie pour apprendre le russe ? Au japon pour le japonais ou en Italie pour l’italien ? Mais cette option est parfois difficile à concrétiser. Dans ce cas, rien ne vous empêche de vous immerger au maximum, de chez vous.

Pensez à vous entourer : de nombreuses applications et associations proposent des échanges linguistiques proches de chez vous, ou même en ligne. Vous apprenez le français à une personne non francophone qui vous apprendra sa langue maternelle en retour tout en vous donnant des conseils pour progresser à prononcer correctement. Un système gagnant/gagnant !

Dès que votre niveau vous le permet, essayez de penser dans la langue. Parlez-vous en anglais ou espagnol, cela permet de vous entraîner à formuler des phrases, de travailler votre accent sans contraintes.

Bon à savoir : N’ayez pas peur de faire des fautes ! Lancez-vous, mieux vaut vous exprimer avec quelques petites erreurs de grammaire ou même de vocabulaire plutôt que de rester dans votre coin à attendre de parler couramment avant de tenter. Les erreurs font partie de l’apprentissage.

 

Travaillez régulièrement

La régularité est particulièrement importante dans l’apprentissage de langues étrangères. Mieux vaut s’y atteler 15-20 minutes tous les jours qu’une demi-journée toutes les semaines.

Chacun doit trouver la routine qui lui convient. Un podcast au petit déjeuner ? Un livre dans les transports en commun ? Un cours sur application pendant la pause déjeuner ? Une série le soir avant de se coucher ? N’hésitez pas à varier les supports et planifier un rythme de travail. Comme pour tout, une fois que ce sera une habitude, vous le ferez sans réfléchir et vous verrez vos progrès rapidement.

Notre conseil : mettez les réglages de votre téléphone et appareils électroniques dans la langue que vous apprenez.

 

Prenez votre temps

Ne tombez pas dans le piège de l’apprentissage accéléré. Apprendre le néerlandais en 3 semaines, facilement, plutôt que devoir travailler un peu tous les jours, ça donne envie ! Mais pour que ce soit efficace et surtout, pour ne pas tout oublier au bout de quelques semaines, mieux vaut prendre son temps.

Avant de plonger tête baissée, demandez vous quels sont les sujets que vous souhaitez aborder en priorité. Si vous apprenez l’anglais pour le travail, pas besoin d’apprendre tout de suite les couleurs ou le nom des animaux de la ferme. Pour voyager, privilégiez le vocabulaire quotidien, les structures de phrases récurrentes pour trouver votre chemin et discuter avec les locaux. Allez-y pas à pas, en complétant au fur et à mesure.

Etudiants, voici ce qu’il faut savoir pour bien préparer votre voyage à l’étranger

Le saviez-vous ? Le shadowing a le vent en poupe. Le principe ? Ecouter un livre audio tout en le lisant. De cette manière le cerveau assimile la prononciation avec l’écriture. Commencez par un livre que vous connaissez déjà pour suivre plus facilement l’intrigue et laissez-vous porter. Cette technique est idéale pour préparer une expatriation ou un échange universitaire à l’étranger car c’est un très bon moyen de développer l’oreille tout autant que la structure des phrases.

 

Prenez des notes

Utilisez un carnet (ou des notes dans votre smartphone) : notez au fur et à mesure les nouveaux mots que vous entendez qui vous paraissent intéressants. Le soir, prenez le temps de chercher leur traduction exacte, dans quel contexte les utiliser etc. Attention, notez-les tout de suite car le « je le noterai ce soir, je m’en souviendrai » est souvent faux, hors contexte on a tendance à oublier les mots qu’on ne connaît pas.

De la même manière, notez les mots français qui pourraient vous être utiles et dont vous n’avez pas la traduction. Au restaurant en Espagne, vous ne savez pas comment demander l’addition ? Utilisez des signes pour vous faire comprendre, notez « addition » dans votre carnet et le soir, complétez avec « la cuenta ».

Essayez ensuite de réutiliser ces nouveaux mots autant que possible. A force de répétition, vous arriverez à le mémoriser et cela vous permet d’apprendre du nouveau vocabulaire régulièrement.

Notre conseil : Pour retenir de nouveaux mots, essayez de trouver vos propres moyens mnémotechniques.

Apprendre une langue, ça demande du temps. Tout comme Rome n’a pas été créée en un jour, il vous faudra vous armer de patience pour apprendre correctement une nouvelle langue. Mais, bonne nouvelle, avec les bonnes méthodes, ça devient plus facile ! De la motivation, une bulle d’immersion, une méthode de travail adaptée et la volonté d’apprendre régulièrement, petit à petit, sans avoir peur de faire des fautes, vous y arriverez. Alors on sort de sa zone de confort et c’est parti pour l’apprentissage d’une nouvelle langue !

Étudiants, ne manquez pas notre Dossier spécial : études à l’étranger, mode d’emploi

%d blogueurs aiment cette page :