Nous traduisons des permis de conduire pour de nombreux conducteurs partants à l’étranger. Il nous a semblé intéressant de faire cette synthèse pour les futurs vacanciers parcourant l’Europe ou les professionnels en déplacement.
Avant de voyager en Europe, il est important de se renseigner sur les règles en vigueur dans le pays de destination. Même si les règles du Code de la Route sont harmonisées entre les pays, quelques différences existent tout de même.

Retrouvez dans cet article les différentes règles du Code de la Route en Europe.

Les limitations de vitesse en Europe

 
En ville, la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h dans tous les pays d’Europe sauf si la signalisation indique une autre limitation de vitesse.

Exception pour le Royaume-Uni où la vitesse maximale en ville est de 48 km/h.

Les limitations de vitesse sont différentes sur les routes secondaires et sur les autoroutes.

Limitation vitesse- code de la route européen

Le taux d’alcoolémie autorisé en Europe

Le taux d’alcoolémie est limité à 0,5 gramme par litre de sang dans la plupart des pays Européens.

En République Tchèque, Hongrie et Slovaquie, c’est une tolérance zéro, aucun verre d’alcool n’est autorisé.

En Grèce, le taux d’alcoolémie ne doit pas être égal ou supérieur à 0,25 gramme par litre de sang.

Pour les jeunes conducteurs en période probatoire, il peut y avoir des différences en fonction des pays :

Taux alcoolemie - code route européen

Le permis à points en Europe

La Belgique, l’Estonie, la Finlande, le Portugal, la Slovaquie et la Suède ne sont pas soumis au permis à points.

Deux types de permis à points sont mis en place en Europe :

  • Le permis à points classique avec un solde de points de départ auquel est soustrait des points à la suite d’infraction,
  • Le permis « zéro point », le solde de points de départ est de 0 auquel sont ajoutés des points à la suite d’infraction au Code de la Route.

Les pays ayant adopté un permis à points classique :

Permis à point - code route européen

Un système de bonus existe en Italie et en Espagne. Les conducteurs n’ayant jamais commis d’infraction ont la possibilité d’augmenter leur solde de points. Ainsi, en Espagne il est possible d’atteindre les 15 points au lieu de 12 et en Italie 30 points au lieu de 20.

Les pays ayant adopté un permis « zéro point » :

Permis zero point - code route européen

Les stages permis à points existent en France et en Allemagne.

En Allemagne, lorsqu’un conducteur accumule 4 ou 5 points, il a la possibilité d’effectuer un stage lui permettant de déduire un point tous les 5 ans. Lorsque le conducteur a 6 ou 7 points un courrier est envoyé sans possibilité d’effectuer un stage.

En France, il est possible de faire un stage de récupération de points tous les ans pour récupérer 4 points sur son permis de conduire dans la limite du capital points disponible.

%d blogueurs aiment cette page :